/* on ze ro@d again: Brittany Trophy 2005 : 50 chevaux suffisent */

avril 29, 2005

Brittany Trophy 2005 : 50 chevaux suffisent

Nous voici déjà au Brittany Trophy 2005 : le week-end des 23 et 24 avril... et cette fois-ci, c'est moi qui pilote ! Mon paternel me co-pilote.

Vous aurez remarqué qu'il manque le compte-rendu sur le Vignes et Houblon 2005 : notre ami Jean-Phi s'est dégonflé... soit il ne sait pas écrire soit il a un petit zizi... ;-) (je t'avais prévenu que le ferais !)

8 heures de route suffisent pour nous rendre à Saint-Brieuc... en Ford Taunus 12M de 1968... voiture dans son jus (mais révisée par le paternel pour l'occasion) avec son moteur V4 de 1300 cc, d'une bonne cinquantaine de chevaux...

Après la route le vendredi, on arrive juste à l'heure du repas : on nous sert un bonne potée bretonne et hop au lit.

Le samedi, départ vers 10h15 depuis la place devant l'hôtel, notre voiture(tte) a son succès !

L'arrivée du premier CH se fait dans les environs de Jugon-les-Lacs : nous pointons les premiers du rallye avec notre numéro 16 !!! La catégorie Régul, partie devant nous, s'est perdue dans une carte mélangée à du fléché allemand suite à une erreur de road-book... Il faut attendre près de 20 minutes pour attendre le gros de la troupe... les premiers commentaires et autres grincements de dents se font entendre; ça jacasse à tout va et je conseille Hervé Hadel, l'organisateur de se cacher le reste du week-end s'il veut avoir la paix !

Le reste de la journée sera une suite de longues étapes en direction de Dinan, en passant par une halte sur la côte (Saint-Lunaire) afin de déguster une crêpe, dans un resto en face de la mer (le soleil ne se montre pas beaucoup en ce jour de grisailles et pluie et grand vent...)

Le temps de prendre le repas du soir, nous repartons vers 22h pour une étape de nuit d'environ 40 kilomètres. C'est à ce moment que l'on se rend compte de l'importance d'avoir de bons phares, un bon embrayage, un bon train avant, un rétrotrip et une lampe de lecture qui ne tombent pas en panne...
Qu'importe, j'ai pris mon pied : la conduite sportive avec une petite auto des années 60 dans son état d'origine, c'est de la bonne école ! Résultats des courses : 12 minutes de retard au CH d'arrivée mais quelle nuit ! Super parcours, difficile, étroit et rythmé, mais surtout très pluvieux !

Ah oui, j'ai oublié de préciser : il n'arrête pas de pleuvoir depuis le début du rallye... il ne manquait plus que la panne d'essuie-glace...

Dimanche matin : départ à 8h15 ! ... pour 3 heures d'un tronçon très rythmé et très sympa, en direction de Erquy, toujours sur la côte. Cette étape a permis de découvrir toute la perversité de l'orgnisateur : tout un quartier décomposé dans tous les sens avec plein de faux CP... nous avons recommencé le parcours 3 fois mais avons tout trouvé !... et prenons 20 minutes au CH... comme presque tout le reste du plateau d'ailleurs... Quelle partie de plaisir !

Après une dégustation de noix de St-Jaques grillées en brochette ou d'huitres, le chemin vers l'arrivée vers Lamballe, au Haras National, se fera sans encombre, le soleil étant revenu nous sourire.

C'est dans cette dernière étape que nous remportons l'épreuve : l'équipage Rubi-Vilain ayant subi les affres d'une panne de freins, ont prix plus de 20 minutes au dernier CH... désolé ! Je connais ce sentiment : il m'est arrivé déjà à quelques reprises de devoir abandonner ou de rétrograder sur un problème mécanique ou sur une crevaison... cela aussi fait partie de ce sport.

La remise des prix sera plus cahotique ; nous avons reçu notre coupe alors qu'il restait 20 personnes dans la salle... en effet, le centre de calcul ayant beaucoup de mal à terminer à temps... les participants s'en sont allés au fur et à mesure que le traiteur nous retirait les chaises en-dessous de nos derrières... Point à améliorer lors de la prochaine épreuve, mon cher Hervé !

Mis à part ce couac, je tiens à souligner la qualité d'organisation et de réception. Ce fut pour moi un chouette week-end de rallye en ancêtre... c'est toujours le but, non ?

A bientôt en juin pour les Routes d'Auvergne, le week-end des 11 et 12 juin, avec Jean-Phi... notre inscription au Tour de l'Aisne nous ayant été refusée...

Photos du rallye>

2 Comments:

Anonymous Fred et Phil toujours dans leur petite voiture bleue... said...

Ah la la, on s'y croirait !! J'aime beaucoup la photo de la salle presque vide pour la remise de prix :-) Je vois aussi qu'à chaque rallye tu ne résistes pas au plaisir de prendre la TR en photo :-)
Bon, je veux pas être désagréable, mais tu réussis mieux en navig qu'en régul ! Trop dur pour toi, la régul ? :-D je rigole. C'est vrai qu'on a pas franchement été gatés cette année pour la qualité des road-books... Allez, la saison Aderh est loin d'être finie !
A bientôt en Auvergne !

02 mai, 2005 10:43  
Anonymous Fred said...

La famille Demortier en route vers le triomphe ;)

FORZA....

06 mai, 2005 10:30  

Enregistrer un commentaire

<< Home