/* on ze ro@d again: Longs Capots 2005 : 20 satanées secondes */

mars 17, 2005

Longs Capots 2005 : 20 satanées secondes

Perpignan est à 12 heures de camionnette et remorque de la Belgique… Nous sommes donc partis jeudi matin de Ciney pour 12 heures de route. Bien reposés après une nuit passée à l’entrée de la ville dans un relais Mercure, nous prenons le départ le vendredi vers 15 heures depuis le centre-ville.

Les premiers kilomètres du rallye se font à la carte : la route n’est pas tracée mais les chemins barrés nous guident tant bien que mal vers le premier CH, en passant par 3 contrôles de régularité… Les routes sinueuses de la région de Perpignan nous enchantent : même avec une moyenne à 42 ou 40 km/h, il ne faut pas se relâcher. Le repas du soir au Golf de Falgos, en altitude, nous reprenons la route dans une nuit tombante glaciale vers notre hôtel aux alentours de minuit (tout de même déjà 6h30 de rallye !).

Samedi matin 9h, c’est reparti pour 6 autres heures, en direction notamment de Banuyls pour la pause de midi, agrémentée par un gigantesque barbecue de caracolles, boudin, saucisse et côtelettes, accompagnés d’aïoli. Le retour vers Perpignan se fera sans trop de difficulté, en passant par le Cap Béar.

Résultat du week-end : une troisième place au général sur 25 partants.

Nous avons choisi la catégorie « Régularité » du Challenge Aderh. Force est de constater que cette épreuve se rapproche plus d’une épreuve en catégorie « Classic » en Belgique. En effet nous n’avons pas rencontré de difficultés majeures (seulement 2 cartes et le reste en fléché métré ou non métré, sans astuce).

D'aucun nous ont déjà catalogué comme favoris du challenge... les choses ne font que commencer et il y a encore 9 épreuves cette année !

Points positifs : accueil à la française (repas, hôtels, ambiance), la météo, les routes fantastiques de l’arrière-pays Perpignanais (ça tourne tout le temps !) ...
Points négatifs : coût du week-end, trop facile pour la « Régularité », pas de classement intermédiaire permettant les éventuelles contestations ou questions, remise des prix un peu longue, bruyante et cahotique (c’était quoi encore le groupe qui chantait dans cette chapelle ?), pas reçu les coupes pourtant alignées derrière le podium mais surtout : 20 secondes de décalage sur les chronos des contrôleurs par rapport à l’heure radiocommandée… résultat des courses : pointage en avance en RT lors des premières sections et RT et voilà pourquoi la 3e place au classement… Bref, rallye à faire avec Madame, en toute simplicité, pour la balade et la découverte de la région… rien de tel que la mer ensoleillée au mois de mars !

Photos du rallye :
http://www.demortier.com/rallyes/lc05/lc05.htm

A bientôt pour de nouvelles aventures : du 25 au 28 mars, Boucles du Quercy.

1 Comments:

Anonymous fred said...

He ben Mika.
Avec tout ce que vous avez mangé je comprend mieux pourquoi les vieux rallyeman deviennent gros ;).
Blague a part ca a l'air super chouette. Solide voitures aussi.
a+++

20 mars, 2005 16:51  

Enregistrer un commentaire

<< Home